Lecture : L’ultime secret de Bernard Werber

Lecture : L'ultime secret de Bernard WerberEt bien voilà je viens de terminer le livre « l’ultime secret » de Bernard Werber.

Ce livre appartient au cycle des Aventuriers de la Science.
Nous retrouvons donc une seconde fois Isidore Katzenberg, et Lucrèce Nemrod, déjà rencontrés dans le premier livre du cycle « Le Père de nos pères ».

Lucrèce Nemrod est une jeune journaliste au journal Le Guetteur moderne.
C’est une très jolie femme et courageuse.

Isidore Katzenberg est un ancien journaliste à la retraite, plutôt obèse.

Cette fois-ci, nos enquêteurs se posent la question : qu’est-ce qui nous motive ?

Bernard Werber mélange deux histoires, qui vont finir par se regrouper.

D’un côté, nous avons le meurtre de Samuel Fincher, neuropsychiatre français. Signe particulier : il vient de battre l’ordinateur Deep Blue IV. Samuel est donc champion du monde des échecs.
D’après le médecin légiste, Samuel serait mort de plaisir dans les bras de sa femme…

Et de l’autre côté, Jean-Louis Martin, employé de banque à Nice, qui finalement avait une vie plutôt sympathique. Du moins jusqu’au jour ou un chauffard le percute de plein fouet.
Jean-Louis est alors atteint d’un LIS (Locked-In Syndrome). Cela signifie que le cerveau continue de fonctionner, mais tout le reste du système nerveux est paralysé. En l’occurrence, Jean-Louis ne peut bouger qu’un seul œil.

Après l’origine de l’humanité, Bernard Werber s’attaque au cerveau, qui reste finalement un organe tout simplement passionnant et incroyablement complexe.
Comment peut-on mourir de plaisir ? Et finalement, le cerveau ne possède t-il pas une zone encore inconnue ?

Commander le livre sur Amazon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *